#Shoppingbreak

As you may know, I have stopped working last July to study at the University of Lausanne. This is the kind of decision you do not take easily, especially when you have not lived with your parents for years and have been financially independent. Finding yourself without a salary overnight changes a lot of things and especially the priorities on how to spend your money.

When I was working, I used to spend a lot of money in shopping maybe about 400 to 500 francs per month whether it was clothes, cosmetics or other things. I think it’s already a pretty good amount invested in personal purchases. Now, I’m not going to lie to you, even if I love shopping I also feel that I sometimes buy stuff out of boredom (my shopping was sometimes compulsive).

In addition to that, as you know, we live in an OVER consumer society (the word consumer alone is no longer enough) and we often have this « pressure » to follow trends. Social networks accentuate our desire to buy new things constantly and sometimes we find ourselves throwing money out of the windows without realizing it. That is at least my feeling about some of my purchases.

Social networks are great for discovering new brands and being inspired, I often use them myself as you know. But it’s still important to stay realistic about everything we see on social media.

Sometimes you have to just calm down, take a step back from social networks and appreciate what you already have.

As I said, finding yourself without a salary changes a lot of things and especially the shopping aspect. It’s been 2 months since I did not touch my credit card and I did not buy anything new and SURPRISE: I’m not unhappy. When I really stopped buying new things and rediscovered my dressing room, I realized that I had plenty of clothes wear. 

My current dressing has evolved, I often donate things that I do not use and that are in good condition to my family living in Bosnia. I tried for a while selling my stuff on internet but I’ll tell you the truth, people are unbearable when they buy second hand! Spending 2 hours trading on a pair of 10 bucks jeans, no thank you ! Plus, some people really need help so I decided it was better to not sell anything and to give away all the clothes I no longer wear. If you do not have any family to give your stuff to, you can also donate it with Texaid containers.

Let’s be realistic guys : I would totally lie to you if I told you that I did not want to shop at all anymore or that I would not buy anything new again in my life. It would really be a big lie because I like to treat myself and I have always loved fashion and beauty products. This is also why I started my Instagram page, to share my discoveries with you. It is rather my way of spending that will evolve. At my age, I’m more in the optics of spending in more qualitative pieces, less frequently. It was quite the opposite until now.

The older I get (I’m only 25 years old I know haha) and the more I feel like compulsive shopping is no longer for me. I often found myself buying new things and totally forgetting pieces that I had in my wardrobe. I ended up never wearing them ! That’s why I really want to get away from shopping for now, probably until the end of the year to wear pieces I already have and learn to be a smarter buyer.

Having my own page where I share the things I love 

What about you guys, do you spend a lot of money on shopping ? What do you think of the new trends that change every week?

Let me know in the comments or DM me on Instagram 🙂

 


Comme vous le savez peut-être, j’ai arrêté de travailler en juillet dernier pour reprendre des études en lettres à l’Université de Lausanne. C’est le genre de décision qu’on ne prend pas à la légère d’autant plus lorsqu’on n’habite plus avec ses parents depuis des années et qu’on a été indépendante financièrement. Se retrouver sans salaire du jour au lendemain change beaucoup de choses et en particulier les priorités sur comment dépenser son argent. 

Lorsque je travaillais, j’étais une grosse dépensière. On parle facilement de 400 à 500 francs par mois d’achats que ce soit en habits, en produits de beauté ou autre. J’estime que c’est déjà une belle petite somme investie dans des achats personnels. Maintenant, je ne vais pas vous mentir, certes, j’adore le shopping et acheter de nouvelles choses c’est indéniable mais j’ai également l’impression que j’achetais parfois par ennui (achats parfois compulsifs et non réfléchi). 

En plus de ça, vous le savez bien nous vivons dans une société de SURconsommation (le mot consommation ne suffit plus) et nous avons souvent cette « pression » quant au suivi de la tendance. Les réseaux sociaux accentue nos envies d’acheter de nouvelles choses sans cesse et parfois, on se retrouve à jeter l’argent par les fenêtres sans s’en rendre compte. C’est en tout cas mon sentiment par rapport à certains de mes achats.

Les réseaux sociaux sont super pour découvrir de nouvelles marques et être inspiré, je les utilise souvent moi même comme vous le savez. Mais il est tout de même important de garder les pieds sur terre par rapport à tout ce que nous voyons sur les réseaux sociaux. 

Certaines fois il faut savoir se poser, prendre du recul par rapport aux réseaux sociaux et ainsi profiter davantage de ce que nous avons déjà.

Comme je le disais, se retrouver sans salaire change beaucoup de choses et notamment l’aspect shopping. Cela fait 2 mois que je n’ai pas touché à ma carte de crédit et que je n’ai rien acheté de neuf et SURPRISE : Je ne suis pas plus malheureuse. Lorsque vraiment j’ai arrêté d’acheter de nouvelles choses et que j’ai redécouvert mon dressing je me suis rendue compte que j’avais largement de quoi m’habiller. 

A savoir que l’état de mon dressing actuel a évolué, je fais souvent don des choses que je ne n’utilise pas et qui sont en bon état à ma famille qui vit en Bosnie. J’ai durant une période essayé de vendre des pièces neuves sur internet mais je vais vous dire la vérité, les gens sont insupportables lorsqu’ils achètent de la seconde main ! Passer 2 heures à négocier sur une paire de jeans à 10 balles non merci ! En plus de ça, il y a réellement des gens dans le besoin j’ai donc décidé de ne plus rien vendre et de donner tous les habits que je ne porte plus. Si vous n’avez pas de famille à qui donner vos affaires, vous pouvez également faire don grâce aux containers Texaid.

Après restons réaliste : je vous mentirai si je vous disais que je ne voulais plus du tout faire de shopping ou que je n’allais plus rien acheter de neuf de ma vie. Ce serait vraiment un gros mensonge car j’aime me faire plaisir et j’ai toujours aimé la mode et les produits de beauté. C’est également pour ça que j’ai commencé ma page instagram, pour partager mes découvertes avec vous. C’est plutôt ma façon de dépenser qui va évoluer. A mon âge, je suis plus dans l’optique de dépenser dans des pièces plus qualitatives, beaucoup moins fréquemment alors que c’était l’inverse jusqu’à maintenant. 

Plus je vieillis (j’ai 25 ans donc haha) et plus je me dis que les achats compulsifs ne sont plus pour moi. Je me suis souvent retrouvé à acheter de nouvelles choses et à totalement oublier des pièces que j’avais dans mon armoire et que j’ai fini par ne jamais porter ! C’est pour cela que je souhaite vraiment m’éloigner du shopping pour le moment, probablement jusqu’à la fin de l’année afin de porter les pièces que j’ai déjà et m’habituer à acheter plus intelligemment. 

Et vous, vous dépensez beaucoup d’argent en shopping ? Que pensez-vous des nouvelles tendances qui changent chaque semaine ? 

Dites moi en commentaire ou écrivez moi sur Instagram 🙂

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *